Archive mensuelle avril 2014

ParCollectif l'Unité du Droit (CLUD)

Conférence René Levasseur XV : Des abolitions des esclavages (24 avril 2014)

Voici la dernière (pour 2014 au moins) & 15ème édition des Conférences René Levasseur organisées par le Collectif l’Unité du Droit et le laboratoire Themis-Um (ea 4333) de l’Université du Maine.

Pour cet anniversaire et celui d’un acte fondateur dudit René Levasseur, un hommage est organisé pour célébrer dignement l’événement ;
le tout étant inscrit dans les 10 événements des 10 ans du Clud :

Programme de la Conférence :

14.30 Allocutions d’ouverture :

– Représentants des organisateurs de la Conférence

« Des Abolitions des esclavages ! » et de l’exposition
« René Levasseur, Conventionnel de la Sarthe, auteur de la motion abolissant l’esclavage » :

– Université du Maine, Faculté de Droit,
– Laboratoire juridique « Themis-Um » (ea 4333)
Société des Amis de la Révolution Française
– & Collectif L’Unité du Droit.

– Texte de M. Frédéric Régent
Maître de conférences en histoire (IRHF, Sorbonne), Auteur de « La France et ses esclaves »

15.00 Des abolitions idéologiques & normatives des esclavages  

– François Cesse & Emilie Trémorin, Etudiants en droit public (Master I) sous la direction de M. le pr. Mathieu Touzeil-Divina

 15.30 Un exemple d’esclavagisme et son abolition : l’île de Saint-Martin  

– Samy Azzam, Doctorant en droit public (Université du Maine), Themis-Um, Clud (Laboratoire Méditerranéen de droit public)

16.00 L’exemple de l’abolition à Saint-Domingue : amorce d’une assimilation des colonies

– Frédéric Charlin, Maître de Conférences (histoire du Droit), Université de Bourgogne

16.30 Un exemple républicain d’esclavagisme ? Les colonies après 1848

– Jean-Baptiste Pierchon, Maître de Conférences (histoire du Droit), Université du Maine, Themis-Um, Laboratoire Méditerranéen de droit public

17.00 Un exemple de lutte contre l’esclavagisme moderne

– Marietta Karamanli, Députée de la 2ème circonscription de la Sarthe, Membre de la Commission des Lois

17.30 René Levasseur (1747-1834) : l’Egalité chevillée au cœur

– Mélina Elshoud, Doctorante contractuelle en droit public (Université du Maine), Themis-Um, Clud (Laboratoire Méditerranéen de droit public)

– Mathieu Touzeil-Divina, Professeur de droit public à l’Université du Maine,
Co-directeur du laboratoire Themis-Um, Président du Collectif L’Unité du Droit, Laboratoire Méditerranéen de Droit Public

18.00 Allocutions de clôture :

– Christiane Taubira, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, Rapporteur de la Loi du 21 mai 2001 tendant à la reconnaissance des traites et des esclavages comme crime contre l’Humanité

– Rachid El Guerjouma, Président de l’Université du Maine

Encadrait cet événement une exposition dont voici l’invitation et le programme :

ParCollectif l'Unité du Droit (CLUD)

3ème édition des 24 heures du Droit : Droit(s) du football

Ils sont déjà là !

Moins de deux mois après la tenue du colloque des 24 heures du Droit, nous avons le plaisir de vous annoncer la parution aux Editions l’Epitoge (diffusion Lextenso) / Collectif l’Unité du Droit des actes du colloque « Droit(s) du football » ; manifestation qui s’est déroulée le 04 avril 2014 au Mans au coeur du stade (et de l’écrin footballistique) du MMArena.

Ce 17 juin 2014, en pleine coupe du monde, le pr. Touzeil-Divina a été reçu audit MMArena par son directeur, Mme Inès Rambure-Mirigay et M. Baron, chargé de communication. Mille mercis à eux pour leur soutien, leur accueil en avril dernier et ces très belles photographies qui mettent l’ouvrage à l’honneur !

Pour plus de détails sur cet opus :

Volume IX : Droit(s) du football

Ouvrage collectif
(Direction Mathieu(x) Maisonneuve & Touzeil-Divina)

– Sortie : 03 juin 2014
– Prix : 39 €

  • ISBN : 979-10-92684-03-2

Présentation :

Les actes du présent colloque s’inscrivent dans le cadre de l’atelier « Droit(s) du football » du Collectif L’Unité du Droit. Ils s’inscrivent aussi dans le prolongement des deux premières éditions, à l’Université du Maine, des « 24 heures du Droit » dont ils constituent la troisième matérialisation.

L’ouvrage est placé sous la direction scientifique des professeurs Mathieu Touzeil-Divina et Mathieu Maisonneuve, respectivement professeurs de droit public aux Universités du Maine et de la Réunion et sa sortie coïncide, sans hasard, avec la 20e édition de la Coupe du monde de football (Brésil, juin 2014). Les actes ici proposés diffèrent en outre des angles déjà analysés dans plusieurs ouvrages dédiés aux droits du sport, ce qui en justifie scientifiquement la tenue. Spécialement relatifs au(x) droit(s) du football, ils n’ont pas la généralité de l’excellent manuel de Droit du sport (de l’équipe Aix-Auvergne ; Lgdj ; 3e édition ; 2012) et ne sont pas des décalques de précédents colloques et ce, ni sur le fond (Droit et football ; Lgdj ; 2012) ni sur la forme (Droit et rugby ; Lextenso ; 2013). A cet égard, le projet ici porté ne s’appelle précisément pas « Droit & Football » ou « Football & Droit » mais bien « Droit(s) du football ». Il a pour objectif(s) de traduire la notion d’Unité(s) du Droit et utilise pour ce faire le plan romaniste historique : hommes, choses et actions. Pour toutes ces raisons, il vous est proposé de chausser vos crampons juridiques et de sortir les maillots de votre équipe (doctrinale ?) préférée !

Colloque réalisé et ouvrage publié avec le concours du Collectif L’Unité du Droit, de la Fédération française de Football ainsi que des laboratoires juridiques Crj & Themis-Um.

Ont participé à l’ouvrage (par ordre d’apparition) : les professeurs Mathieu(x) Maisonneuve et Touzeil-Divina, le pr. Franck Latty, Mmes Mélina Elshoud & Manon Massart, MM. Thibault Cado, Jean-Rémi de Maistre et Jonathan Proust, M. Morgan Sweeney, MM. Yvan Marjault & Charles Bosvieux, MM. Antonin Gelblat & Ludovic Legrand et le pr. Mathieu Touzeil-Divina), Mmes Séverine Salignat et Stéphanie Willman et M. Maxime Tetillon, le pr. émérite Philippe Jestaz, le pr. Mathieu Maisonneuve, M. Christophe Mondou, M. Thomas Lemieux, le pr. Frédéric Buy, Maître Lionel Parienté, le pr. Fabrice Gréau et les professeurs Hélène Hoepffner & Denys Simon.

ParCollectif l'Unité du Droit (CLUD)

3ème édition des 24 heures du Droit : 04 avril 2014 (Le Mans, MMarena)

Trois ans !

Les « 24 HEURES DU DROIT » sont heureuses de souffler leur troisième bougie. Alors que d’aucuns avaient pu douter d’une réussite du projet, les deux premières éditions (16 décembre 2011 et 05 avril 2013) ont remporté un franc et massif succès et accueilli plusieurs centaines de participants.

Les « 24 HEURES DU DROIT » ont en ce sens reçu un puissant soutien des institutions académiques de l’Université du Maine sollicitées (Université, Ecole Doctorale Pierre Couvrat (ED 88) (site du Mans & collège doctoral de Poitiers) & laboratoire Themis-Um (EA 4333)) et sont organisées en collaboration avec l’association Collectif l’Unité du Droit. Surtout, le projet se veut propre à la communauté universitaire et juridique. Plus qu’une « simple » journée d’études universitaires, les « 24 HEURES DU DROIT », qui ne renient pas leur implantation mancelle et font ainsi un clin d’œil à l’ensemble des manifestations sportives et culturelles réalisées chaque année en Sarthe, combinent trois moments-clefs distincts et réalisés en priorité par et pour les étudiants juristes de l’Université du Maine ainsi que des cinq sites académiques de l’Ecole doctorale Pierre Couvrat (Poitiers, Limoges, La Rochelle, Angers & Le Mans).

Le projet a de surcroît la chance et l’honneur, les années précédentes d’avoir été placé sous le haut parrainage de Robert Badinter, Guy Carcassonne et Costa-Gavras.

Cette année, c’est le président Jean-Louis Debré qui nous apporte son haut patronage.

Pour cet événement inscrit dans le cadre des 10 ans du Clud,
reportez-vous au site dédié : http://www.24hdudroit.org

I. Tout d’abord, les « 24 HEURES DU DROIT » débuteront en 2014, comme pour nos deux premières éditions, par un colloque issu du cycle des « Conférences René Levasseur » et intitulé : « Droit(s) du Football ! » (en partenariat avec des représentants et membres de l’UEFA et de la FFF).  Ce colloque qui aura lieu dans l’écrin footballistique qu’est le MMArena (Le Mans Stadium) s’inscrit dans le cadre de l’atelier « Droit du football » du Collectif L’Unité du Droit. Il est placé sous la direction scientifique des professeurs Mathieu Touzeil-Divina et Mathieu Maisonneuve, respectivement professeurs de droit public aux Universités du Maine et de la Réunion. Il sera réalisé en partenariat avec plusieurs laboratoires du Mans (en Droit : Themis-Um (ea 4333) et en Staps : Vips (Violences Identités Politiques & Sports) (ea 4636)) ainsi qu’avec le laboratoire Crj (Centre de Recherches Juridiques (ea 14)) de la Réunion. Des institutions (internationales et locales) seront également appelées en soutien. La période choisie (04 avril 2014) sera également l’occasion d’offrir un clin d’œil au premier ouvrage entrepris par le pr. Maisonneuve (Droit et coupe du monde ; Economica ; 2011) et ce, quelques mois avant la 20ème édition de la Coupe du monde de football (Brésil, juin 2014). Les actes ici proposés diffèreront cependant des angles déjà analysés dans plusieurs ouvrages dédiés aux droits du sport, ce qui en justifiera scientifiquement la tenue. Spécialement relatifs au(x) droit(s) du football, ils n’auront pas la généralité de l’excellent manuel de Droit du sport (de l’équipe Aix-Auvergne ; Lgdj ; 3ème édition ; 2012) et ne seront pas des décalques de précédents colloques et ce, ni sur le fond (Droit et football ; Lgdj ; 2012) ni sur la forme (Droit et rugby ; Lextenso ; 2013). A cet égard, le projet ici porté ne s’appellera précisément pas « Droit & Football » ou « Football & Droit » mais bien « Droit(s) du football ». Il a pour objectif(s) de traduire la notion d’Unité(s) du Droit et utilise pour ce faire le plan romaniste historique : hommes, choses et actions. Pour toutes ces raisons, il vous est proposé de chausser vos crampons juridiques et de sortir les maillots de votre équipe (doctrinale ?) préférée.

II. Deuxième temps en fin de journée, déjà plus détendu, ce sont l’ensemble des étudiants juristes de Licence I au Master I non seulement de l’Université du Maine (sites du Mans et de Laval) mais encore d’autres Universités (comme Paris Ouest Nanterre La Défense ou encore à l’Institut d’Etudes Politiques de Toulouse) qui seront conviés à participer activement aux « 24 HEURES DU DROIT » et ce, après que leurs aînés ont participé aux Conférences. Dans ce nouveau cadre, et sous l’œil vigilant d’enseignants mais aussi d’étudiants des deuxième et troisième cycles (co-organisateurs), les aspirants au grade de « Licencié en Droit » et de « Master I » se rencontreront et se livreront combat – en équipes – autour du thème de l’Unité du droit (et des matières qu’ils auront rencontrées au cours de leur cursus).

Alors, dans des pastiches de jeux (type jeux télévisés et / ou de questions), ils s’affronteront au cœur d’un jeu intitulé « Qui veut gagner des Foucart ? » et ce, jusqu’à la désignation des meilleurs et / ou des plus chanceux. Il se murmure que de nouvelles équipes non ligériennes se prépareraient à intégrer cette deuxième mi-temps ludique : à Cergy, à Dauphine, à Grenoble et à Bordeaux IV.

III. Troisième et dernier temps, les « 24 HEURES DU DROIT » proposeront, sous la houlette et l’organisation directe des étudiants et de leurs associations ainsi qu’en partenariat avec diverses institutions de la région Pays-de-Loire ainsi que de sponsors éventuels, le troisième gala du Droit réservé aux membres de la communauté juridique : universitaires mais également praticiens.

C’est à la fête du DROIT que nous voici de nouveau conviés…. pour « 24 HEURES ».

Pr. Mathieu Touzeil-Divina,

Co-Directeur du laboratoire Themis-Um (ea 4333),
Président du Collectif l’Unité du Droit