Aux morts !

Est parue dans la revue AJDA (tribune du n°36 – 29 octobre 2012) un texte « appel ». En voici un long extrait et quelques photos en témoignages. La liste des premiers signataires intéressés par ce mouvement est également indiquée (et sera actualisée).

N’hésitez pas à nous rejoindre à cette fin.

 

Par ces temps de Toussaint ou de fêtes des morts plus laïques, les juristes savent appréhender les cimetières en termes – juridiques et techniques (…). La question positive semble donc maîtrisée à en croire les nombreux articles et ouvrages en la matière.

Parallèlement, les grands auteurs – ceux que l’on nomme parfois les « pères » du droit administratif à l’instar de Maurice Hauriou, d’Edouard Laferriere ou bien de Léon Duguit et même les « grands-pères » du droit public tels Joseph Marie de Gerando, Toussaint Ange  Cotelle, Jules Antoine Mallein, Anselme Polycarpe Batbie, Louis Antoine Macarel ou Emile-Victor-Masséna Foucart – sont encore fréquemment cités et ce, tant dans la doctrine universitaire que dans celle dite organique du Conseil d’Etat notamment. Dans les esprits, ils seraient donc toujours un peu en vie et leur influence continuerait de nous « guider ».

N’y-a-t-il pas dès lors un paradoxe à constater que, matériellement,  ces hommes de la « patristique administrative » soient pour la plupart, tombés dans l’oubli et que rares soient encore les honneurs et les attentions portés à leurs dépouilles et à leurs dernières demeures ?

Dans les cimetières, qui  se soucie aujourd’hui de ces publicistes tutélaires ?

N’est-il pas temps, en l’absence de descendants ou lorsque se sont dispersées les familles,  de se préoccuper des reprises de concessions qui s’exercent non seulement à Bordeaux dans le cimetière protestant où repose Henri Barckhausen mais encore a priori à Nonac où la tombe du doyen Hauriou sera bientôt détruite si nous ne faisons rien ?

Ne pourrait-on pas faire déposer des plaques en la mémoire de Vuatrin, de Macarel, de Firmin Laferrière – au cimetière du Montparnasse –, de Batbie – dans la crypte du Sacré-Cœur de Montmartre – ou encore de Foucart au Père Lachaise alors que leurs sépultures sont désormais anonymes ?

Ne doit-on pas collectivement entretenir les reposoirs menacés d’abandon et sur lesquels les noms de Duguit – à la Chartreuse –, de de Gerando – au père Lachaise – ou bien de Barilleau et de Ducrocq à Poitiers s’effacent ou sont à peine lisibles ?

N’est-on pas solidairement soucieux de ce que même certaines tombes récentes ne sont déjà plus fleuries alors que notre reconnaissance est immense ?

Triste de ce constat, le Collectif l’Unité du Droit (unitedudroit.org) lance un appel d’universitaires (enseignants-chercheurs et étudiants) ainsi que de magistrats soucieux de sauvegarder,  au-delà de  l’œuvre des pères du droit administratif, leur  souvenir physique.

Concrètement, il s’agit, dans le respect de la volonté des familles concernées  d’œuvrer en vue  d’empêcher les reprises éventuelles de concessions des pères du droit public et que ceux-ci soient ainsi anonymement dispersés dans les ossuaires publics. Il s’agit également d’organiser un entretien ou lorsqu’elles sont disparues de déposer des  plaques. Pour ce faire, mobilisons-nous et étudions les différents modes d’action(s).

Nous ne serions rien sans nos « pères ».

Ne devons-nous donc pas agir en gratitude(s) ?

Pr. Mathieu Touzeil-Divina
Co-directeur du laboratoire juridique Themis-Um (ea 4333),
Directeur adjoint de l’Ecole doctorale Pierre Couvrat (ed 88)
Président du Collectif l’Unité du Droit

 

L’appel a été co-signé
par une trentaine d’enseignants-chercheurs, de praticiens et d’étudiants :


M. le professeur Emmanuel Aubin, Université de Poitiers, Institut de Droit Public
Mme Karine Bala,Tribunal administratif de Melun, conseiller-rapporteur (membre du Clud)
M. Florian Baron, Université Paris II Panthéon Assas, Master I
Mme Marie-Laure Basilien-Gainche, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3, MCF, IUF (Clud)
Mme Magali Bouteille, Université du Maine, MCF, Themis-Um
Mme Anne-Claire Bouwyn, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Master I
M. Sébastien Brameret, Université Pierre Mendès-France Grenoble II, MCF, Centre de Recherches Juridiques
M. Jean-Marie Brigant, Université de Lorraine, MCF, Institut François Gény
M. Thibault Cado, Université du Maine, Master I
M. Guillaume Cambrézy, rapporteur à la Cour Nationale du Droit d’Asile (Clud)
M. le professeur Etienne Douat, Université Montpellier I, Institut de droit européen des droits de l’homme (Clud)
M. Arnaud Duranthon, IEP de Droit public, ATER, Institut Maurice Hauriou
Mme Delphine Espagno, IEP de Droit public, MCF, Laboratoire des Sciences Sociales du Politique (Clud)
M. Christophe Fiorentino, chef de service (urbanisme) de collectivité territoriale
M. Clemmy Friedrich, Université du Maine, ATER, Themis-Um (Clud)
M. Nicolas Gasc, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Master I
Mme Juliette Gaté, Université du Maine, MCF, Themis-Um (Clud)
M. Thibault Geffroy, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Master I
M. le doyen Eric Gojosso, Professeur à l’Université de Poitiers, Institut d’Histoire du Droit
M. Vincent Gomas, Université du Maine, Master I
M. le professeur Gilles J. Guglielmi, Université Paris II, Centre d’Études & de Rech. de Science Adm. (Clud)
Mme le Professeur Laëtitia Guilloud, Université de Savoie, Cesice (Clud)
Mme le professeur Hélène Hoepffner, IEP de Droit public, Institut Maurice Hauriou (Clud)
M. Arnaud Kiecken, Chargé d’enseignement à l’Université du Maine
M. le professeur Mathieu Maisonneuve, Université de la Réunion, Centre de Recherche Juridique (Clud)
M. Vincent Mazzocchi, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Doctorant (Clud)
Mme le professeur Wanda Mastor, IEP de Droit public, Institut Maurice Hauriou
M. Maxime Meyer, Université du Maine, Master II (Clud)
M. Christophe Mondou, Université de Lille II, MCF, Centre de recherches en droit et perspectives du droit (Clud)
Mme Isabelle Savarit-Bourgeois, Université de Poitiers, MCF, CEntre de Recherche sur l’Env. et les TErritoires
M. Benjamin Ricou, Université du Maine, MCF, Themis-Um (Clud)
M. le professeur Jean-Gabriel Sorbara, Université de Toulouse Capitole I, Institut Maurice Hauriou
M. Johan Soulas, Préfecture de la Sarthe, Chargé d’enseignement à l’Université du Maine
M. le professeur Mathieu Touzeil-Divina, Université du Maine, Themis-Um (Clud)
M. Amaury Vauterin,Tribunal administratif de Melun, Premier Conseiller (Clud)
M. Julien Wolikow, juriste à la Mairie de Paris